[version en français ci-dessous]

Starting from the Spanish CIE ¡NO! Campaign (call: click HERE) and following the Crer initiative, we as Europe4people, as well as individuals and collectives, are supporting the international week against migrant detention centers 15-21 June 2015.

People are deprived of their basic human rights and freedoms for the simple fact of being foreigners. The prisoners in these detention centers are detained without any trial and without having committed any criminal offense. They were incarcerated not for having transgressed some law, but just because there is no law allowing their movement. The only offense committed by the thousands crammed into these spaces is that they arrived in Europe without papers.

CIE

We are fighting against restrictive migration policies. Policies that criminalize migrants and refugees and institutionalise violence. Putting our efforts together we demand the closure of detention centers for migrants:

Right to migrate! Close Detention Centres!

End to racist stop and search! No more deportations!

We invite you to join the Crer initiative Ride a bike (Faites du vélo, pas des centres fermés):

✯ Saturday, June 20 10.30-12.30: workshop streamers and balloons for action “Ride a bike”

✯ Sunday June 21 @ les arcades du Cinquantenaire at 14h30

✯ Friday June 25: projection + débat @ Caravan’Sérail at 19h00

Detention centers in belgium: for more info, click HERE


FR

Semaine internationale contre les centres fermés 15-21 Juin 2015

A partir de la campagne espagnole CIEs ¡NO! (call: cliquez ICI) et suite à l’initiative de la Crer, nous, en tant que Europe4people, ainsi que des individus et des collectifs, soutenons la semaine internationale contre le centres fermés.

Les gens sont privés de leurs droits et libertés fondamentaux pour le simple fait d’être des étrangers. Les prisonniers dans ces centres de détention sont détenus sans procès et sans avoir commis aucune infraction pénale. Ils ont été incarcérés ne pas pour avoir transgressé une loi, mais tout simplement parce que il n’y a pas de loi qui permettent leur mouvement. La seule infraction commise par les milliers entassés dans ces espaces est qu’ils sont arrivés en Europe sans papiers.

Nous nous battons contre des politiques migratoires restrictives. Des politiques qui criminalisent les migrants et les réfugiés et qui, de fait, institutionnalisent la violence. Nous nous engageons donc dans cette lutte collective pour exiger la fermeture des centres de détention pour les migrants.

Droit à migrer ! Fermer les centres de détention !

Mettre fin aux chasses à l’homme racistes et arbitraires! Stop aux déportations !

Nous vous invitons à rejoindre l’initiative de Crer Faites du vélo, pas des centres fermés
[voir la version en anglais ci-dessus pour tous les liens]