QUI : Nous sommes un réseau ouvert formé par des organisations de la société civile, des juristes, des décideurs politiques, des syndicalistes et des citoyens qui se tient dans la solidarité pour défendre et renforcer le droit à la libre circulation de tout citoyen européen, en particulier des personnes expulsées de Belgique.

thanks to gfcomunica [AT] gmail.com

Nous croyons que ces expulsions sont un abus de la directive européenne 2004/38/CE relative circulation et de séjour des droits gratuits, et du règlement de l’UE 883/2004 l’octroi de droits de sécurité sociale pour ceux qui se déplacent d’un État membre à l’autre.

QUOI : L’objectif de cette plateforme est de trois ordres:

  • FOURNIR DES INFORMATIONS : Nous sommes un premier contact et point d’information pour les personnes qui ont été expulsés. Nous fournissons également des informations pour toute personne préoccupée par cette pratique.
  • SENSIBILISER : Nous sensibilisons et dénonçons ce comportement, comme un grave menace pour le processus d’intégration européenne, et parce que ce qui arrive à l’un, peut arriver à tous.
  • ORGANISER DES ACTIONS COLLECTIVES : Des actions collectives sont nécessaires pour s’opposer à cette pratique belge. Les citoyens expulsés ne peuvent pas être laissés de côté et seuls contre l’Etat et sa bureaucratie. En parallèle, des actions collectives sont nécessaires pour exiger une véritable Europe sociale, une Europe de ses citoyens, qui vise à l’harmonisation des politiques sociales. Cette harmonisation est essentielle pour garantir l’égalité de traitement à toutes les personnes qui se déplacent et résidant dans un autre État membre, quel que soit leur pays d’origine et de destination.

QUAND et  : Nous nous sommes rassemblés en Juin 2014, Bruxelles parce que le nombre d’expulsions administratives, arbitraires et discriminatoires ont augmenté de façon spectaculaire au cours des dernières années: en 2010, il y avait quelques centaines de cas, tandis que en 2014, 5.571 citoyens de l’UE avaient été expulsés de Belgique, grâce à des règles arbitraires et une mauvaise interprétation de la directive européenne 2004/38/CE.

POURQUOI : Nous croyons qu’aucun citoyen, aucun être humain ne peut être défini comme une «charge déraisonnable» sur l’État-providence. Nous sommes ensemble dans la solidarité en faveur du principe que tout citoyen qui se déplace dans l’UE – européen ou ressortissant d’un pays tiers – doit bénéficier des mêmes droits et protections.

Nous nous opposons à cette attitude hostile et pas orientée à l’intégration de la Belgique, qui ouvre la voie aux autres états membres pour limiter la libre circulation des citoyens de l’UE. La libre circulation des capitaux, des services et des marchandises, doit aller de pair avec une véritable libre circulation des citoyens, en tant que condition sine qua non pour que le rêve européen se réalise.

COMMENT : Notre objectif est de coopérer pour construire un réseau et un site Web pour échanger et publier toutes les informations utiles telles que la législation, les cas juridiques, des articles, et des expériences d’autres personnes qui ont reçu un décret d’expulsion, ce qui pourrait aider d’autres personnes expulsées ou des personnes à risque d’être expulsé pour résoudre/éviter le problème.

Grâce à ce site, nous voulons aussi sensibiliser sur le problème, mettant en place toute action qui pourrait aider à pousser la scène politique et les institutions à tous les niveaux et partout en Europe: pétitions, lettres, auditions/questions parlementaires, manifestations, documentaires, entrevues, ou tout autre projet ou idée est bienvenu.

Pour ceux qui sont intéressés à y participer, veuillez nous contactez via notre adresse e-mail info@europe4people.org ou via notre notre page de contact.